URBANISME

L’ARBAN, un atelier d’urbanisme rural :
parce-qu’y compris dans le « rural profond », il existe de réels enjeux d’urbanisme, la coopérative a fait le choix d’accompagner les petites collectivités locales rurales pour concevoir des projets d’urbanisme stratégique (programmes de redynamisation de bourg) ou opérationnel (projets d’éco-quartiers).

QUELQUES PROJETS
Étude pour la conception et la réalisation d'un éco-bourg
Commune de St Priest la Feuille (Creuse)
DATE

2018

EQUIPE

Virginie FARGES (architecte), Alain FREYTET (paysagiste) et le cabinet CAD Expert (géomètre).

La commune de Saint Priest la Feuille, dans le périmètre d’attraction économique et démographique de La Souterraine, se trouve dans un contexte favorable à l’accueil de nouvelles populations et souhaite conforter l’attractivité du bourg et le densifier. Deux terrains, propriété de la commune, ont plus particulièrement été identifiés par les élus pour accueillir de nouvelles constructions.

En s’appuyant sur la mobilisation des acteurs locaux (élus et habitants), l’ARBAN, associée à Virginie FARGES (architecte), Alain FREYTET (paysagiste) et au cabinet CAD Expert (géomètre), a élaborée un diagnostic du bourg et de son fonctionnement ainsi que des préconisations d’aménagement pour le bourg et pour les deux terrains à bâtir.

Ces préconisations portent aussi bien sur les limites à respecter en matière d’urbanisation que sur l’insertion des futures constructions dans le site, ou sur des éléments de programmation immobilière, avec des choix différenciés selon la localisation : maisons en accession à la propriété, locatifs, …

La présentation des conclusions s’est faite dans un cadre festif, au travers d’une pièce de théâtre mettant en scène les principales conclusions auxquelles nous avions collectivement abouties.

Étude pour la conception et la réalisation de l'éco-quartier ≪ Les jardins du bourg ≫
Commune de St Sulpice le Guérétois (Creuse)
DATE

2018

EQUIPE

Virginie FARGES (architecte), Alain FREYTET (paysagiste) et le cabinet CAD Expert (géomètre).

La commune de Saint Sulpice le Guérétois, dans l’aire d’attraction de Guéret, connaît une croissance démographique régulière et une urbanisation sous forme de lotissements pavillonnaires le long des axes routiers.

La crainte d’une perte de substance du bourg et de ses effets potentiels sur le tissu commercial et les services ainsi que sur la qualité des relations sociales entre habitants a motivé les élus pour penser autrement l’urbanisation du bourg et lancer un travail de conception d’un éco-quartier à proximité immédiate du centre ancien.

L’ARBAN, associée à Virginie FARGES (architecte), Alain FREYTET (paysagiste) et au cabinet CAD Expert (géomètre), a été retenue en novembre 2017 pour mener ce travail.

Une série d’ateliers participatifs a permis de déboucher à l’automne 2018 sur un projet d’aménagement partagé, comportant 21 lots à bâtir, organisés autour d’un espace central de nature (zone humide) conçu comme un petit « parc rural ».

Étude de redynamisation du bourg
Commune de Blond (Haute Vienne)
DATE

2018-2019

EQUIPE

Alain FREYTET (paysagiste), Adrien DEMAY (designer territorial, DTA), Juliana JIMENEZ, architecte et urbaniste et Remi N’GUYEN VAN (cartographe).

La commune de Blond, située au pied des monts éponymes, connaît un certain dynamisme et joue un rôle de bourg centre au plan local. Pour autant, cette situation est fragile et demeure largement tributaire de possibilités d’accueil de nouveaux habitants. Les élus ont donc souhaité engager une réflexion sur les facteurs et conditions d’attractivité de la commune.

L’ARBAN, associée a Alain FREYTET (paysagiste), Adrien DEMAY (designer territorial, DTA), Juliana JIMENEZ, architecte et urbaniste et Remi N’GUYEN VAN (cartographe) – ces trois étant membre de la coopérative d’activités et d’emplois Oxalis – , a été retenue fin 2018 pour porter ce travail.

Etalé sur 208 et 2019, le travail, suivi avec assiduité par 20 à 30 habitants, a débouché sur :

• un diagnostic partagée
• un schéma stratégique d’aménagement à l’échelle du bourg
• un programme d’actions hiérarchisé dans le temps
• un projet d’intervention sur quelques bâtiments anciens dûment ciblés, en lien avec l’Établissement Public Foncier Régional de Nouvelle Aquitaine
des esquisses d’aménagement pour deux lieux de projet à fort enjeu à court terme : le champ de foire et l’éco-quartier des jardins de la Montjoie.

Accompagnement pour l’élaboration d’un projet de dynamisation du centre bourg
Commune de Château Chervix (Haute Vienne)
DATE

2019-2020

EQUIPE

Alain FREYTET (paysagiste), Adrien DEMAY (designer territorial, DTA), Juliana JIMENEZ, architecte et urbaniste et Rémi N’GUYEN VAN (cartographe).

La commune de Château-Chervix, dans le sud du département de la Haute-Vienne, a souhaite engager une réflexion sur le devenir de son cœur de bourg, attentive à en faire un point de rencontre et d’animation pour les habitants des environs.

L’ARBAN, associée à Alain FREYTET (paysagiste), Adrien DEMAY (designer territorial, DTA), Juliana JIMENEZ, architecte et urbaniste et Rémi N’GUYEN VAN (cartographe), a été retenue toute fin 2018 pour porter ce travail.

Échelonné sur plus d’un an, il a permis, en s’appuyant sur une forte mobilisation locale, de s’accorder sur :

• un diagnostic partagé du bourg et de son fonctionnement,
• un schéma stratégique d’aménagement à l’échelle du bourg
• un programme d’actions hiérarchisé dans le temps
• des esquisses d’aménagement pour deux lieux de projet à fort enjeu à court terme : le champ de foire et les abords du donjon. S’y sont ajoutées une réflexion sur les déplacements internes et périphériques au bourg, avec l’intention de mieux relier le « haut et le bas du bourg » et un travail sur la localisation des points de commerce et de service (épicerie-bar) dans une optique d’amélioration de leur viabilité économique.

Projet de revitalisation du bourg
Commune de Flayat (Creuse)
DATE

2020

EQUIPE

Alain FREYTET et l’architecte Virginie FARGES.

La commune de Flayat – 314 habitants en 2016 – connaît la situation classique des petites communes rurales à l’écart des pôles urbains : entre déclin démographique structurel et fragilités des activités économiques et de services, elle se débat afin de maintenir les supports minimaux de la vie sociale : école, commerces, services de grande proximité.

Ce qui, pour l’heure, ne lui réussit pas trop mal : elle joue localement le rôle de petit pôle de service de proximité, et rayonne même bien au-delà des limites départementales avec la présence du café de l’Espace, lieu de concert renommé.

Reste que cette attractivité est fragile et étroitement subordonnée au dynamisme local.

C’est pourquoi la commune de Flayat a souhaité mener une réflexion stratégique, permettant à la fois de fixer l’image (réelle et ressentie) du bourg, d’identifier les enjeux majeurs en termes de développement et d’aménagement, et d’imaginer un avenir possible.

La coopérative l’ARBAN, atelier rural d’urbanisme basé à Faux la Montagne, le paysagiste Alain FREYTET et l’architecte Virginie FARGES, missionnés par le PNR de Millevaches en Limousin dans le cadre de son appel à projet pour la redynamisation des centres-bourgs, ont animé début 2020 cette réflexion intégrant aussi bien les questions d’habitat, d’urbanisme que les questions économiques et sociales.

Cela a permis d’aboutir, en lien avec la mairie et les habitants, à une stratégie globale déclinée en plan d’actions et incarnée à court terme par une première esquisse de projet.