HABITAT
Accompagnement de projets collectifs et accompagnement de collectivités

L’ARBAN, un atelier d’habitat au service des démarches collectives : parce que l’habitat constitue un puissant vecteur de redynamisation des bourgs ruraux, la coopérative accompagne les dynamiques collectives, publiques ou privées, visant à réinvestir le bâti ancien et à lui donner une nouvelle vie.

QUELQUES PROJETS
Élaborer un projet immobilier pour l’étage de l'auberge de St Martin Château (Creuse)
DATE

2020

MAITRE D'OUVRAGE

Commune de Saint Martin Château

La commune de Saint Martin Château, en lien avec ses habitants, a rénové en 2016 les locaux d’un ancien hôtel-restaurant pour y créer une auberge communale. Cette première étape franchie, la commune et ses habitants ont engagé une nouvelle réflexion sur le devenir du 1er étage.

L’ARBAN, en partenariat avec Virginie FARGES (architecte), a animé cette phase du travail, qui a permis de définir l’usage des lieux et d’arrêter un programme architectural.

En l’occurrence, le parti a été pris de consacrer ces locaux à de l’accueil temporaire (ménages en cours d’installation, ménages en difficulté temporaire…).

En 2019 l’ARBAN a entamé le suivi des travaux du chantier (fin prévu été 2020).

Élaborer un projet pour l'ancien hôtel de La Nouaille (Creuse)
DATE

2018

MAITRE D'OUVRAGE

Commune de La Nouaille

Suite au travail mené dans le cadre du projet « réinvestir les grands bâtiments en cœur de bourg en misant sur l’habitat groupe/partage/coopératif », l’ARBAN a été missionné par la commune de La Nouaille pour l’aider à définir un projet de réhabilitation d’un bâtiment situé dans le cœur de bourg.

La mission consiste en  :

– la définition des axes du projet en mode participatif (groupe d’élus et d’habitants)
– la recherche d’un ou plusieurs collectifs porteur de projet
– l’établissement d’un scénario d’occupation des locaux
– le chiffrage préalable du projet
– la recherche de financements publics et privés
– le chiffrage complet et précis du projet en investissement et en fonctionnement
– l’aide au montage de dossiers de financements

Accompagnement du collectif de La Naute, Champagnat (Creuse)
DATE

2019

MAITRE D'OUVRAGE

Association Naut’active

Le site de La Naute, sur la commune de Champagnat, propose, autour d’un étang diverses activités : baignade, hébergement touristique, restauration, animations culturelles (concerts, stages…).

Structurées au cours du temps autour de deux porteurs de projets ainsi que de l’association Naut’active, ces activités, pour diverses raisons, se sont retrouvées fragilisées.

Le DLA de la Creuse, saisi par l’association Naut’active, a donc missionné l’ARBAN pour accompagner le collectif de personnes et de structures impliquées localement et l’aider :

– à reformuler un projet commun mobilisateur,
– à se donner un cadre d’action règlementaire et économique solide.

Nous avons assuré cet accompagnement en partenariat avec Adrien DEMAY, designer territorial.

Accompagnement de l’association Quartier Rouge, Felletin (Creuse)
DATE

2018

MAITRE D'OUVRAGE

Association Quartier Rouge

L’association Quartier Rouge ayant acquis l’ancienne gare de Felletin pour y développer un lieu artistique, culturel et d’animation, l’ARBAN, appuyée par le DLA de la Creuse, a accompagné les membres de l’association pour :

– préciser le programme immobilier dans ses dimensions physiques et économiques
– initier le partenariat technique et financier permettant au projet de voir le jour puis de se déployer dans le temps

La mission s’est étalée sur 6 mois, rythmée par 3 ateliers collectifs d’une durée d’une journée a une demi-journée plus une réunion finale réunissant les porteurs du projet et les partenaires financiers potentiels.

Renforcer l’attractivité de Saint Pierreville.
Comment réinvestir le bâti vacant de cœur de bourg ? Association Les Bergerades (Ardèche)
DATE

2019

MAITRE D'OUVRAGE

La SCOP Ardelaine

La SCOP Ardelaine, implantée à Saint Pierreville (550 hab., Ardèche) depuis le début des années 80, occupe aujourd’hui une soixantaine de salariés. Initialement tournée autour de la valorisation de la laine locale, l’entreprise a progressivement développé d’autres champs d’activités, dans le tourisme, l’accueil, la restauration, …, jusqu’à se définir, aujourd’hui, comme une « coopérative de territoire ».

A ce titre, elle a noué plusieurs partenariats avec des acteurs locaux, dont l’association Les Bergerades, qui incube et porte des projets de développement local qui contribuent, petit à petit, à dynamiser le territoire.

Pour autant, certaines évolutions pèsent lourd sur l’attractivité de la commune, la question de l’habitat constituant à cet égard un point d’achoppement. Saint Pierreville s’est en effet développé par la construction, en périphérie, de nouveaux logements, pendant que le bourg ancien perdait progressivement de sa substance.

Des aménités existent pourtant, sur lesquelles s’appuyer pour enclencher une spirale vertueuse. Dans cette optique, la question du logement, et plus largement de l’habitat, est centrale : à travers sa reconquête, c’est la reconquête du bourg qui se joue.

L’ARBAN, en lien avec l’architecte Virginie FARGES, a donc animé une série d’ateliers participatifs avec des habitants de la commune pour :

  1. définir une stratégie globale d’intervention à l’échelle du bourg
  2. identifier des bâtiments clés sur lesquels intervenir
  3. esquisser un projet architectural sur ces bâtiments clés
Accompagnement à l’émergence d’un tiers-lieu porté par le collectif Tilcara
Château-Chervix
DATE

2020

MAITRE D'OUVRAGE

L’association Tilcara

L’association Tilcara a acquis un ancien corps de ferme sur la commune de Château-Chervix afin de regrouper différentes activités et proposer un lieu d’accueil.

Une partie du site est utilisée pour des activités équestres, une autre pour des activités autour du cirque, un espace est dévolu au maraîchage. Quant à la maison, elle est conservée en habitation, et une petite grange servira de point d’accueil.

Du fait de l’intrication de ces divers éléments et de la complexité qui en découle en terme de travaux et de stratégie de mise en œuvre, l’association souhaite se faire accompagner pour :
– définir les contours économiques du projet (recettes, dépenses…)
– appréhender la situation financière du projet tant dans sa phase amont que dans sa phase active et identifier les conditions d’équilibre du projet.

L’ARBAN a accompagné les membres de l’association pour :
– préciser les usages et fonctions à mettre en œuvre sur le site (phase 1)
– cerner le programme immobilier qui en découlait dans ses dimensions physiques (phase 1),
– procéder à un diagnostic sanitaire et technique du site, afin d’en déduire un programme d’intervention (phase 2)
– définir un cadre financier équilibré à court et moyen terme (phase 3).
* Calendrier : mission effectuée de septembre à décembre 2020.