L’Arban candidate à l’AMI Manufacture de Proximité.

Ce mois de mars l’Arban va répondre à l’Appel à Manifestation d’Intérêt pour soutenir les manufactures de proximité lancé par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) dans le cadre de France Relance.

L’Arban propose un réseau de Manufactures éclatée sur le territoire (Felletin, Gentioux, Eymoutiers…). Chaque manufacture se constituera de plusieurs petits ateliers complémentaires, répartis sur le territoire. Leur implantation se fera en complémentarité de structures déjà en place ou en cours de création : ateliers de menuiserie à Felletin, Gentioux, Tarnac… Ressourcerie du bâtiment à Aubusson, LMB de Felletin, producteurs de matériaux du Limousin (chanvre, terre…), scieries locales, zones artisanales…

Ces manufactures seront des outils pour le développement de l’Auto-Réhabilitation Accompagnée (ARA), des filières de matériaux locaux (bois, terre et fibres végétales…) et des professionnels de l’éco-construction. Il s’agit de donner de l’autonomie aux territoires pour répondre aux enjeux de rénovation thermique et d’accès à l’habitat.

Concrètement, dans chaque atelier on trouvera :

  • des espaces en location pour faciliter l’installation d’artisans en éco-construction ou la consolidation d’artisans existant (avec accès aux outils mutualisés) : une petite pépinière d’artisans.
  • un atelier polyvalent, support pour l’ARA, l’organisation de formations courtes et la réalisation de prototypes qui utilisent des matériaux locaux ou la validation de techniques constructives.
  • des outils de production généraux et spécifiques mutualisés pour l’ARA et les artisans (en complément des services de location déjà existants)
  • un outil logistique conséquent (manutention et stockage) à disposition des usagers du lieu et qui permette de développer les commandes groupées en éco-matériaux et les filières courtes.

Notre candidature à l’AMI porte sur la réalisation et l’animation de 2 ateliers. Si nous sommes retenus, en début de printemps, nous démarrerons une incubation de quelques mois, puis une réalisation progressive sur 2 ans.